Le stress permanent d'être parent à 100km de son fils surtout que...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le stress permanent d'être parent à 100km de son fils surtout que...

Message par Papa_Marco le Lun 14 Juin - 22:04

Une vidéo est en préparation sur la surveillance en Hopital.
Edit: la vidéo est disponible ici

On peut y voir 2 services différent de 2 hopital différent où Cameron à été.


Le premier service est irréprochable et on ne remercira jamais assez les puéricultrices de néonatalogie du CHD de Cholet pour leur travail. Elles se sont occupé de notre fille née en 2007 prématurément et de Cameron en 2010 par la suite.

Malgrès la petite taille de ce service, tout y est et le service est trés accueillant. Il y a même un couloir 24/24 pour les visiteurs et un salon pour venir voir en famille notre enfant. Notre seul regrès, c'est qu'il n'y ai pas de cardiopédiatre et de chirurgiens pédiatrique.



Le deuxième service, est beaucoup plus grand, il y a beaucoup plus de moyen mais on ce demande où ils sont mis. La mentalité des puéricultrices est complètement différentes allant même jusqu'à critiquer certain parent. On est tombé de haut quand on à vu ça. Même si il y a de grand cardiopédiatre qui éxèlent dans leur domaine et que le chirurgien est très bien, le coté soins au quotidien est presque un calvaire pour les patients et les parents avec certaines équipes.



En tant que parents, on peut dire que ceci est très difficile à vivre surtout quand on ne peut pas le dire car ils ont l'excuse facile (le cadre n'est pas là, il fallait nous prévenir, etc...). Depuis quand les parents sont qualifié pour déterminé l'urgence de la sonnerie de l'appareil?



Bref, il est clair que certain service se repose sur les parents et même parfois, choisi la méthode médical la plus simple à employé même si cela n'est pas la meilleur alternative pour le patient. Dans notre cas, certaines puéricultrices ont insisté sur l'alimentation par sonde alors qu'il fallait pour sont développement commencé une alimentation par biberon et voir si il fallait finir par sonde gastrique après. Mais c'est tellement simple d'appuyé sur un bouton et de laissé faire la machine. En notre présence il faut insisté alors j'imagine en notre absence comment sont fait les soins. On entend régulièrement des bébés qui pleurent pendant plusieurs dizaines de minutes sans que personne ne s'arrête le voir alors qu'ils passent par 4 ou 5 devant lui. Tant que la puéricultrice attitré au bébé ne vient pas, personne d'autre viendra ne serait-ce que donné la sucette pour le faire patienté dans le calme le retour de ça puéricultrice. Même si ces enfants ne sont pas les nôtres, c'est dur à vivre est après on ce dit "Mais c'est que ça se passe comme ça aussi pour notre fils quand on est pas là". Est là, du coup, on ne dort pas tranquille et ça devient 10 fois plus dur de vivre l'hospitalisation. Surtout que suite à ça pathologie, le fait de pleurer le fait déssaturer et donc il risque de s'asphyxier même en respirant. La seul façon et d'intervenir et d'augmenter l'oxygène. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, si ce cas se présente, il a le temps de mourir 10 fois.


Le mot combat prend tout son sens quand il s'agit de se battre contre la mal-formation mais aussi pour surveiller les soins apporté à notre fils.



Si vous aussi, avez vu des fait similaire, n'hésitez pas a venir en parlé ici. La seul chose qu'on veut, c'est une prise en charge la mieux possible et actuellement, ce n'est pas le cas dans tous les hôpitaux.

Papa_Marco
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 14/06/2010

http://monpetitchampion.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum